Conservation ex situ PDF Imprimer Envoyer


Les zoos disposent de deux niveaux différents de programme d'élevage :
• EEP : Programmes Européens pour les Espèces menacées
• ESB : Studbook Européen.


EEP

Il s'agit d'un programme créé pour la sauvegarde d'une espèce animale. Ces programmes initient, surveillent et donnent des conseils pour favoriser l'élevage d'une espèce menacée en lui conservant ses caractéristiques naturelles. Le but final est une éventuelle réintroduction dans la nature ou un renforcement de la population sauvage par l'adjonction de spécimens élevés en parcs zoologiques.

L'EEP gère tous les spécimens présents dans les Zoos Européens. Le coordinateur recense tous les individus et crée un studbook, registre contenant ascendance et descendance de chaque animal, ainsi que toute information complémentaire nécessaire à la gestion et à la reproduction de l'espèce. Il réalise des analyses génétiques, démographiques et établit également les recommandations d'élevage, de gestion et de recherche. Les Zoos échangent les jeunes individus, afin d'éviter les problèmes de consanguinité.


ESB

Il s'agit de la mise en place du Studbook européen. Le coordinateur de ce Studbook, rassemble toutes les informations concernant l'espèce dont il est chargé (naissances, morts, transferts, etc.). Ces données sont compilées afin d'effectuer des analyses de population. Grâce aux résultats, le coordinateur peut émettre des avis quand aux transferts opportuns à effectuer entre les différents zoos. En analysant toutes ces données, le responsable du studbook se rend compte de la façon dont évolue la population de l'espèce en Europe et peut proposer de transformer le programme en EEP si le besoin s'en fait sentir.


LA RECHERCHE EN PARC ZOOLOGIQUE

Outre les objectifs d'éducation du public et de conservation de la faune sauvage les parcs zoologiques ont aussi pour ambition de participer activement à des projets de recherche.

Les animaux présentés au public sont autant d'opportunités d'études et de réflexions. Si la façon de maintenir ces animaux en parcs, le régime alimentaire proposé, la structure sociale mise en place, s'inspire des observations faites sur le terrain la réciproque est également vraie. Aussi paradoxal que cela puisse paraître, les informations sur la biologie en milieu sauvage de certaines espèces présentées sont rares quand elles ne sont pas inexistantes et c'est la possibilité de les observer en milieu contrôlé qui permet d'améliorer notre connaissance de ces espèces sauvages. Bien sûr des différences existent entre le modèle de zoo et le modèle sauvage, et l'extrapolation de l'un à l'autre est loin d'être automatique. Néanmoins la recherche conduite en parc zoologique peut avoir des répercussions importantes sur les populations sauvages. Ainsi, alors que les dernières populations de lycaons (Lycaon pictus) étaient menacées par la Maladie de Carré il a été observé que l'utilisation des vaccins pour les animaux domestiques provoquait chez eux d'importants effets secondaires. La recherche d'un nouveau vaccin qui soit à la fois inoffensif et protecteur a été menée grâce aux populations de Lycaons présents dans les zoos.

L'amélioration constante des conditions de vie en parc zoologique réalisées ces dernières années implique une activité de recherche non négligeable. L’éthologie – la science de l’étude du comportement – a maintenant une place importante au sein des activités scientifiques des établissements. La recherche génétique par exemple a permis d'identifier précisément les espèces et sous espèces présentes en captivité ainsi que les lignées les plus représentées afin de garantir la diversité génétique des populations captives. On peut citer également les actions entreprises pour identifier les pathologies spécifiques développées par certaines espèces comme le rhinocéros noir (Diceros bicornis) ou encore la mise au point de techniques contraceptives adaptées. Certains programmes de recherche sont organisés et entrepris à l'échelon européen. Les programmes d'élevages européens (EEP) permettent de collecter les données, identifier les besoins spécifiques de certaines espèces et de susciter des efforts de recherche destinés à y répondre.

La recherche en parc zoologique a donc de nombreux visages et de nombreuses répercussions.

 
Copyright © 2010 Association Française des Parcs Zoologiques. Tous droits réservés. Conception Snow fish.
L’Association Française des Parcs Zoologiques a pour vocation de soutenir la mise en réseau des zoos français et de promouvoir la conservation.

Joomla! est un logiciel libre distribué sous licence GNU/GPL